Texte à méditer :  Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui :
 - ceux qui voudraient faire la même chose,
 - ceux qui font précisément le contraire
 - et, surtout, la grande armée des gens, beaucoup plus sévères, qui ne font rien.  
Jules Claretie élu à l'Académie française
Le Blog - Vie moderne

 

Rubriques

Astuce

Commerce

Coup de gueule

Evolution de 366 Jours par An

Pub - Coup de coeur

Pub stupide

SPAM

Tristesse

Vie moderne


Derniers billets
Derniers commentaires

Vie moderne

La veisalgie ... ou gueule de bois  -  par Yves

La veisalgie est un effet secondaire de l'absorption excessive de boisson alcoolisée.

Ses manifestations sont les suivantes : léthargie, soif, nausée, bouche sèche, sensibilité au bruit ou à la lumière, maux de tête, diarrhée ou selles atypiques.

Parmis les causes possibles de la veisalgie, on note la déshydratation induite par l'alcool, l'acétaldéhyde, l'hypoglycémie.

  • La déshydratation : l'absorption de 50 g d'alcool dans 250 ml d'eau (correspondant à environ 4 verres) provoque l'élimination de 600 à 1 000 ml d'eau pendant plusieurs heures. Le corps compense les pertes d'eau en la tirant d'autres organes, dont le cerveau. Celui-ci diminuerait alors de taille, ce qui aurait tendance à déformer la dure-mère, provoquant ainsi des maux de tête.
  • L'acétaldéhyde : elle est produite dans le foie pendant le métabolisme de l'alcool. En hautes concentrations, elle provoque des effets toxiques parmi lesquels une augmentation du pouls, une transpiration accrue, des rougeurs, des nausées et des vomissements. Cependant, chez la plupart des gens, l'acétaldéhyde est métabolisé rapidement, ce qui empêche son accumulation en hautes concentrations. De plus, l'acétaldéhyde n'est pas présent dans le sang lorsque le taux d'alcoolémie a atteint zéro. Mais la similarité des symptômes laisse supposer que les effets toxiques de l'acétaldéhyde pourraient perdurer pendant la gueule de bois.
  • L'hypoglycémie : le métabolisme de l'alcool entraîne un engraissement du foie (par la production de triglycérides et d'acides gras libres) et une production d'acide lactique. Ces deux effets peuvent inhiber la production de glucose. L'hypoglycémie alcoolique apparaît habituellement après une consommation excessive d'alcool de plusieurs jours combinée à un arrêt de la nutrition.


Les seuls remèdes reconnus comme efficaces sont le repos et la réhydratation. La réhydratation consiste à boire beaucoup d'eau pour pallier la déshydratation de l'organisme, ceci permet également de faire passer le mal de tête.

J'omets délibérément le dernier effet de la veisalgie : la honte de savoir que des photos ont été prises durant la nuit dernière !
Publié le 27/12/2008 @ 13:28  
Tous les billets  Prévisualiser  Imprimer l'article 


Commentaires


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Archives
02-2019 Mars 2019 04-2019
L M M J V S D
        01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Billets des amis
Design : Astrographisme © 2007 - Image : aimable courtoisie de © Christophe Vacher - Licence Creative Commons
^ Haut ^